SAM TRIATHLON

Ce forum est créé pour pouvoir communiquer
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La nuit du Prince Noir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sproutch

avatar

Nombre de messages : 715
Age : 38
Localisation : Mérignac
Date d'inscription : 01/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du Prince Noir...   Lun 21 Oct - 20:20

Les photos sont dispo, bon par contre avec Stéphane on est passé trop vite apparemment !
On n'a ni photo au passage à deux, ni à l'arrivée :/
Bon tous les autres vous y êtes Wink

Petit compte rendu bientôt Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sproutch

avatar

Nombre de messages : 715
Age : 38
Localisation : Mérignac
Date d'inscription : 01/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du Prince Noir...   Lun 21 Oct - 21:31

Petit briefing avec le soleil qui commence à se coucher. Etant le plus faible coureur de l’équipe, nous tombons d’accord avec Stéphane pour que je parte en premier. En effet pendant qu’il fera son parcours de 3km, j’aurai le temps de récupérer un peu Very Happy
Nous sommes alignés sur la ligne de départ au pied du château. Les frontales s’allument les unes après les autres. Les dernières consignes arrivent et les dernières blagues aussi ! La pression monte pendant que la nuit tombe.

Le départ est donné ! La nuit est tombée. Les premiers partent comme des fusées. Moi un peu plus tranquille ^^ Nous repassons par la cours du château où nos partenaires nous attendent. Nous passons sous leurs encouragements accompagnés par la musique d’Era. Gros frissons dès le départ.
Le parcours commence par une grosse descente. Malgré le beau temps de la journée, l’herbe est glissante. Nous faisons un grand tour du château au milieu des vignes. Forcement après être descendu, il faut remonter.  Le terrain est un peu glissant et boueux, il faut être vigilant. A ben on descend encore, dommage le château est au sommet de la colline.  Je commence déjà à avoir chaud. J’attaque la dernière montée de mon petit tour. Je ne pensais pas que c’était autant vallonné. Et dire qu’il y a encore 13km derrière, ça va piquer ! J’accélère un peu pour essayer de faire partir Stéphane le plus vite possible ! Je passe le relais à Stéphane en 19:38, ce n’est pas très rapide ^^
Je retrouve des samistes qui ont déjà passé le relais et d’autres qui attendent encore leur partenaire pour partir. Je ne suis pas dernier du SAM Very Happy
L’ambiance est folle. Un peu trop d’ailleurs, les fumigènes nous enfument un peu trop ^^
Je prends le temps de manger la moitié de ma barre énergie et de boire un peu (merci Yo et Léa).
Les premiers arrivent déjà et repartent à deux. Les deux premières équipes sont aux coudes à coudes c’est impressionnant ! Il y a beaucoup d’équipes, 182 au départ. 3 équipes du SAM sont déjà reparties quand Stéphane arrive. Il a fait ses 3km en 13:51. Ouais il carbure… et pas qu’un peu…  Nous voilà partis à deux. Grosse montée, énorme montée, interminable montée même. Stéphane est très bavard ^^ On discute un peu. Mais très vite j’indique à Stéphane que moi j’ai du mal à parler en courant. Je ne réponds donc plus que par réponses très courtes ^^
Après les vignes on se retrouve dans les bois… la nuit… pas hyper rassurant… j’ai vu le projet Blair Witch moi ^^ Les embuches sont multiples, racines, branches, troncs au sol (impressionnant le nombre de troncs qu’on doit enjamber). Mais il y a aussi le sol qui n’est pas plat. On court dans des traces de pneus, dans des champs à patates, dans des ravins, dans des traces d’écoulement d’eau ou dans de la gadoue. Tout ça à la lumière de nos frontales, rien d’évident. Les chevilles et les genoux souffrent.
Les kilomètres s’enchainent, les montées et les descentes aussi ! Nous croisons les bénévoles qui nous orientent lors des croisements et qui bloquent les voitures quand on traverse les routes, un grand MERCI à eux ! Au kilomètre 7, nous arrivons à un croisement et un gamin est avec les bénévoles. Il nous dit « ruisseau à 200m ». Dans ma tête : « c’est ça petit con, sur un trail de nuit ils vont nous faire traverser un ruisseau » ! Et la un petit panneau avec un crocodile ! Et effectivement un ruisseau. Putain les cons ! Pour sortir du ruisseau, de la boue et une corde pour s’aider ! La jeune fille devant moi glisse, je veux l’aider mais où pousser ? La seule chose tourné vers moi… son cul ^^ N’écoutant que mon courage je l’aide quand même en la poussant un peu au dessus, au niveau du dos quoi ! Je ne me voyais pas rentrer d’un trail nocturne avec une trace de main sur la gueule ^^ J’ai réussi à traverser en ne posant qu’un pied dans le ruisseau. Ca ne fait « Psitch » qu’un pied sur deux quoi ! Les nuages laissent enfin la lune apparaître. C’est beau. Les hiboux nous accompagnent avec leurs hululements. J’ai l’impression d’être ailleurs. De ne pas faire une course. Et puis une nouvelle montée, ça commence réellement à piquer. Encore 7km. Je commence à regretter de ne pas avoir pris d’eau avec moi. Je n’ai pas soif, mais la bouche sèche. Tant pis on va faire avec, pas le choix de toutes façons. Encore une montée, c’est trop dur. Je dis à Stéphane que j’ai besoin de marcher. Les montées sont vraiment très dures à ce moment de la course pour moi. Je suis désolé, car lui à l’air en forme. Il se retourne pour voir s’il ne voit pas l’équipe de Léa et Cathy arriver sur nous. J’essaye de gérer mes forces. Dans les montées on ralentit voir on marche pour pouvoir garder notre vitesse raisonnable dans les descentes et les portions planes. Enfin ma vitesse max à moi quoi ^^ Dans chaque montée Stéphane vérifie si Léa et Cathy ne nous rattrapent pas. On a des bracelets verts fluos au poignet, facile pour s’identifier. Au kilomètre 13,50km nouveau panneau avec un crocodile. Putain encore un ruisseau. Objectif mouiller le même pied ^^. A non on marche dans le ruisseau cette fois. Pas longtemps, mais assez pour avoir de l’eau jusqu’aux genoux ! Et là, corde + bénévole pour sortir du ruisseau !
On voit enfin le château. Il parait haut mais pas si loin. Il reste pourtant encore 2km. On va tourner autour et surtout il va falloir encore monter. Sur le plat ça va, le rythme est bon. Mais encore une montée. Et la j’indique à Stéphane que je suis cuit. Que je n’ai plus rien. Il reste 1km. Il se retourne encore et toujours pas de Léa ni de Cathy. Je vais peut-être finir devant elles. On arrive enfin au pied du château. Mais derrière. Et on découvre qu’en haut de la montée il faut monter des escaliers pour finir. Les entrainements sur les gradins n’ont pas été vains. Je monte tel un cabri. L’odeur de l’écurie me redonne toujours des forces insoupçonnées. Derniers virages. Des encouragements des personnes déjà arrivées. C’est cool. Et on franchit la ligne d’arrivée tous les deux, en 2:08:01. Je suis content de moi, un peu déçu pour Stéphane qui est bien meilleur que moi et aurait pu boucler la course plus vite.

A peine la ligne franchit, et quelques verres d’eau engloutis, on remonte aux voitures pour se changer. Ah le bonheur extrêmes des vêtements chauds et secs ^^
On retourne au buffet d’après course pour profiter de notre soupe bien chaude, un pur plaisir à ce moment là. Il est 22h30 quand même. Petite saucisse avec vin rouge et bière. Et petit dessert. Tout ça en refaisant la course avec les autres samistes. Que du plaisir. Je constate que nous sommes arrivés avec Stéphane 8min avant l’équipe Léa et Cathy. Bon même si Stéphane a cartonné sur son 3km. Je suis content qu’on ait réussi à tenir la distance et à finir devant. Elles sont toujours devant moi à l’entrainement et c’est la première compétition où je termine devant elles cheers  J’ai encore du chemin pour atteindre leur niveau, mais c’est un grand plaisir pour moi quand même Very Happy
La revanche bientôt les filles ?

Encore merci Stéphane d'avoir pris la place de vacante de Thierry, la course était top en ta compagnie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yo

avatar

Nombre de messages : 726
Localisation : pas trés loin...
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: La nuit du Prince Noir...   Mar 22 Oct - 10:29

Le récit du devant de la course sur " envie de trail ".study 
Le site de la course à pied... autrement !
Videos, reportages et expériences personnelles de Laurent Souques, une réfèrence ...humaine !

et l'arrivée du SAM' chatouille en vidéo  http://youtu.be/S-V_itD7l6E
Yo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gégé

avatar

Nombre de messages : 2547
Age : 56
Localisation : planete terre
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La nuit du Prince Noir...   Ven 25 Oct - 13:54

cheers  la troupe

Des photos de vos bougies(pardon, frontales)

https://plus.google.com/photos/102925688417781507836/albums/5936843440406531617

On voit tout le monde.

Un petit détail a quand même attiré mon attention.
sur la photo des départ à deux à la sortie du chai avant le descente.

Aisha scratch  J’espère que tu n'as pas courue les 13 bornes avec la frontale qui éclaire ton nez.
T'as due finir éblouie. lol! 

Et Oui je sais, je fais une sale gueule au m^me endroit.

gégé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit du Prince Noir...   Ven 25 Oct - 15:11

Dans la vie de couple il y a toujours des moments que l'on souhaite oublier et d'autres au contraire que l'on souhaite garder, et bien cette ballade nocturne avec ma puce à refaire mais avec d'abord changer sa bougie frontale par un hallogène, hors mis les branches qu'elle venaient de croiser, la pauvre n'y voyée guère, moi en éclaireur par contre donnez la clarté aux équipes qui nous devancées avec quelques moments doux ou j'entendais ma douce me rappelez à l'ordre en oubliant le traditionnel mot tendre "Minou".....bref l'an prochain avec un peu d'entrainement sur qu'elle trouveras ca un peu plus agréable et pour une fois c'est elle qui a réclamer a boire tout le long du parcours, le comble pour moi courir dans un chateau et dans des vignes sans prendre un seul verre au grand désarroi de ma puce qui elle ne pensait qu'à un truc, picoler, c'est le monde à l'envers, mais quel plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Yo

avatar

Nombre de messages : 726
Localisation : pas trés loin...
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: La nuit du Prince Noir...   Ven 25 Oct - 20:44

Bravo à Madame pour t'avoir attendu et supporter pendant 13 kms...drunken 
Je suppose que c'est toi qui lui à réglè la frontale en plein dans les yeux ! Enf....!cyclops 
Malgré ça, belle perf et félicitation à vous deux car le parcours n'était pas simple !
Yo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit du Prince Noir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit du Prince Noir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» GTT bleu nuit kit noir sur thumeries
» photos de ma b king
» [PHOTOS] faite en pleine nuit mais sans flash
» Rouler de nuit...
» capot bleu nuit pour un cricri s2 1994

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAM TRIATHLON :: Section Raid,VTT,Trail-
Sauter vers: